RADEEF
REGIE AUTONOME INTERCOMMUNALE DE DISTRIBUTION D’EAU ET D’ELECTRICITE DE FES
Dépollution Industrielle

La pollution industrielle générée au niveau de la ville de Fès représente 35 % de la pollution totale rejetée par la ville. Elle provient essentiellement des rejets des huileries (margines), des tanneries (chrome), dinanderies (Nickel), agroalimentaire,... etc.

Les rejets de ces unités industrielles se présentent sous différentes formes de pollution notamment: pollution organique biodégradable, difficilement biodégradable ou encore des métaux lourds.

Dans le souci de préserver la station d’épuration des eaux usées de la ville et ses ouvrages contre tout risque de dysfonctionnement lié aux polluants toxiques (chrome, nickel...) ou des pointes de charges ou de débits, la RADEEF a réalisé en 2004-2005 une étude de faisabilité de la dépollution industrielle à Fès.

A L'issue de cette étude réalisée par des BET spécialisés, un Programme de Dépollution Industrielle (PDI) a été élaboré et puis adopté en Septembre 2005 par un comité de suivi (Wilaya de la région Fès Boulemane, RADEEF,ABH/Sebou, FODEP, la Commune Urbaine de Fès, ... etc.). Son financement comme suit :

  • Un don du FODEP : 40% du montant global
  • Un don de l’ABHS : 20% du montant global du PDI
  • 40% à la charge des industriels

Ce programme a concerné dans une première phase les unités industrielles les plus polluantes et dont le rejet à l'état actuel (margines, métaux lourds….) constituerait en l'absence de ce programme PDI, un risque d'inhibition du process d'épuration e au niveau de la Station d'épuration.

Ce PDI prévoit (selon le cas) la réalisation des prétraitements individuels ou collectifs.

Bien entendu d'autres unités jugées moins polluantes suivront dans une deuxième phase.

Maximize
Actions prévues par le Programme de Dépollution Industrielle
Maximize
Etat d’avancement du programme (PDI)